Avec ou sans gants

Avec ou sans gants - la transmission des pathogènes

Les gants de manipulation de denrées alimentaires peuvent jouer un rôle essentiel pour éviter la contamination croisée dans l'industrie alimentaire. Il est cependant prouvé que ces gants n'empêchent pas toujours les pathogènes de se propager.

Contrairement à ce qui est communément admis, les gants peuvent être une source de contamination, tout comme les mains nues. En effet, les pathogènes d'origine alimentaire se propagent facilement. Une étude a ainsi comparé les manipulateurs gantés et non gantés traitant diverses denrées alimentaires. Elle a prouvé que les bactéries recensées étaient systématiquement plus nombreuses dans les nourritures traitées par les manipulateurs gantés.
Quelle en est la raison ? Premièrement, les employés préparant la nourriture touchent généralement de nombreux types de surfaces qui peuvent être elles-mêmes contaminées. Deuxièmement, et peut-être le point le plus important, les employés portant des gants de préparation alimentaire peuvent devenir plus négligents quant au respect des recommandations d'hygiène des mains. Cela permet aux bactéries pathogènes de se répandre dans la nourriture et peut provoquer des maladies d'origine alimentaire.

Pour illustrer la facilité avec laquelle les contaminations croisées peuvent se produire, une étude a porté sur le taux de contamination microbienne des surfaces touchées par les mains pendant un service de restauration. Et ceci sans lavage de mains, juste avant le contact avec des denrées alimentaires prêtes à être consommées. Les recherches ont ainsi prouvé que les contenants touchés par des mains 23% du temps pendant le service de restauration présentaient un taux de contamination microbienne de 84%, et que les couvercles de poubelles touchés par les employés 4% du temps présentaient un taux de contamination microbienne de 100 %.

Afin de prendre la meilleure décision possible pour une entreprise, il est essentiel de considérer sérieusement les avantages et désavantages des gants pour la manipulation des aliments, et de tenir compte des limites de chaque solution :

Les avantages du port des gants

• ils agissent comme une barrière et forment une couche supplémentaire sur les mains qui sont contaminées avec des organismes pathogènes,
• ils peuvent s'avérer utiles lorsqu'un employé revient travailler après une infection virale,
• ils rassurent les clients,
• ils protègent les mains sensibles,
• ils améliorent l'adhérence des mains.

Les désavantages du port des gants

• des gants de la mauvaise taille peuvent se déchirer ou se percer, et mener à une contamination alimentaire en raison de l'exposition à la peau,
• ils peuvent être contaminés et provoquer des contaminations croisées s'ils ont touché d'autres surfaces,
• ils peuvent donner l'illusion d'une fausse sécurité à ceux qui en portent,
• il est possible qu'ils ne soient pas changés assez régulièrement,
• ils augmentent les frais d'exploitation,
• ils peuvent être mal utilisés.

Recommandations pour un bon usage des gants

• créer une politique du port des gants et donner des conseils sur les procédures standards d'utilisation des gants,
• décontaminer les mains avant de mettre des gants,
• retirer les gants contaminés avant de toucher d'autres surfaces,
• changer immédiatement les gants après le moindre contact avec du matériel contaminé,
• ne pas réutiliser des gants jetables,
• toujours retirer les gants avant de se rendre aux toilettes,
• comprendre quel type de gant est le plus adapté pour l'usage prévu.

Au Royaume-Uni, les maladies d'origine alimentaire ont coûté environ 1,5 milliard de livres en 2011, et ce montant continue de croître. Avec ou sans gants à usage alimentaire, une bonne hygiène des mains est essentielle pour permettre de minimiser la propagation de ces maladies.