La location-entretien, une solution sereine

Initial, des solutions clés en main pour vos vêtements et linge professionnels et l’hygiène dans vos locaux.
Libérés des contraintes logistiques, vous pouvez vous consacrer pleinement et en toute sérénité à votre activité.

Accueil

Ne laissez pas vos employés laver leur tenue de travail à domicile !

07/07/2014

Une étude mandatée par l’ETSA (European Textile Services Association) et réalisée par GfK* alerte sur les habitudes de lavage des employés qui se voient confier l’entretien de leurs vêtements de travail à domicile. Autant de mauvaises habitudes qui peuvent altérer les capacités protectrices des EPI qui nécessitent des procédés de lavage stricts. Ces pratiques non conformes peuvent de surcroît entraîner des accidents dont serait directement responsable l’employeur. 
Notre chef de groupe Textile, Laure Brutinaud, vous en présente les principaux enseignements.

Pourquoi se faire le relais de cette enquête auprès des industriels ?

infographie-lavage-vetements


« La tenue de travail tient une place importante dans l’industrie, notamment les équipements de protection individuelle (EPI) qui permettent de faire face aux risques liés aux activités. Si fournir des EPI normés à ses employés afin de les protéger des éventuels risques thermiques, électriques et/ou chimiques est une obligation de l’employeur, il est tout aussi important de s’assurer que l’entretien de vos EPI s’effectue dans des conditions appropriées. Un entretien irrégulier ou non adapté, un nombre de lavage non contrôlé ou encore des réparations mal effectuées sont autant de raisons qui entrainent la perte des fonctions de protection des EPI pouvant avoir des conséquences lourdes… c’est pourquoi Initial s’est intéressé aux facteurs étudiés par GfK, dans 4 pays européens, qui révèlent que confier l’entretien du linge professionnel aux employés donne des résultats aléatoires, n’apporte aucune garantie à l’employeur qui perd le contrôle sur la sécurité et l’hygiène des tenues de travail. En tant qu’expert, il est du rôle d’Initial de s’en faire le relais ! »

Quels sont les comportements à risques du lavage à domicile ?
« Tout d’abord, le lavage à domicile ne permet aucune traçabilité sur le processus d’entretien. En effet, un employeur ne peut pas vérifier si son employé sélectionne la température de lavage adéquate. Il en va de même pour l’utilisation des produits lessiviels qui ne garantissent pas tous un entretien adapté. 
De plus, pour maintenir les capacités protectrices du vêtement, il est souvent nécessaire de réaliser un post traitement pour assurer sa protection isolante ou sa capacité dissipative et sa visibilité durant toute la période d’utilisation. Or, l’entretien à domicile ne permet pas ce type de traitement. 
Par ailleurs, il est important de savoir qu’un EPI a une durée de vie : après un certain nombre de lavage, il ne couvre plus intégralement l’employé des différents risques auxquels il est exposé pendant l’exercice de son activité. Il est donc important que le nombre de lavage requis soit contrôlé et respecte la notice d’utilisation de l’EPI. »

Et ces pratiques ne dégagent pas l’employeur de ses responsabilités…
« En effet ! Outre l’obligation des employeurs de fournir, à leurs employés, gratuitement et de manière personnelle, les EPI nécessaires et appropriés à leur travail, ils se doivent également d’assurer le bon fonctionnement et un état d’hygiène satisfaisant des EPI en veillant à leur entretien, leur réparation et leur remplacement si nécessaire.
Le devoir d’attention des employeurs implique qu’ils sont directement responsables de la santé et de la sécurité au travail en ce qui concerne leurs employés. Or, si l’entretien des vêtements de travail ne respecte pas les réglementations en matière d’EPI, la sécurité des employés est directement mise en danger. Il est donc essentiel qu’ils s’assurent que leurs salariés portent des vêtements parfaitement entretenus. »

*GfK (Gesellschaft für Konsumforschung), institut d’études et d’audit marketing
 

Contactez-nous

  • 0821 20 00 45
  • Appelez aujourd'hui